Traiter les crevasses

Comment prévenir et traiter les crevasses pendant l’allaitement maternel ?

Le pansement au lait maternel

Le pansement par le lait maternel est une des techniques recommandée par les sages femmes et les conseillères en lactation pour prévenir et surtout guérir des crevasses lors de l’allaitement. Cette technique utilise les fabuleuses vertus et propriétés du lait maternel. Le coquillage d’allaitement, va naturellement garder votre lait en contact de votre mamelon et lui permettre ainsi de baigner dedans.

La cicatrisation en milieu humide

Informations issus et reprises depuis le site de La Leche League France: " La cicatrisation est un processus naturel et spontané à condition que la plaie soit dans un micro-environnement favora­ble. Pendant de nombreuses années, on a recommandé aux mères allaitantes de sécher le mamelon après la tétée, y compris au sèche-cheveux. Ces conseils contrevenaient totalement aux principes du pansement en milieu humide, qui est utilisé depuis plus de 20 ans pour l’ensemble des plaies cutanées. « En effet, la cicatrisation en milieu humide prévient la formation de croûtes qui s’arrachent au moment de la tétée, interrompant le processus de guérison. Deux sortes d’hydratation sont im­pliquées dans ce processus : une hydratation interne, et l’humidification de surface. La cicatrisation en milieu hydratant préserve l’hydratation naturelle des tissus de l’aréole, permet à la crevasse de se combler sans formation de croûte, et à la peau de retrouver son état normal, souple et doux. » Le « pansement idéal » serait donc celui qui retient une hydratation adéquate de la plaie, mais ne serait pas toxique pour le bébé qui l’ingère, n’irrite pas l’épiderme du mamelon, et ne doit pas être enlevé avant la mise au sein. Il existe un produit idéal, accessible et gratuit : le colostrum et le lait qui lui succède, tout simplement."

Caractéristiques du colostrum et du lait maternel 

Informations issus et reprises depuis le site de La Leche League France: "Le colostrum est le liquide qui précède le lait. Sa sécrétion débute en général vers le troisième trimestre de la grossesse et se poursuit durant les sept jours qui suivent la naissance ; si ses caractéristiques nutritionnelles sont différentes du lait qui va le suivre, sa constitution physique est assez similaire. Notons également que le lait de fin de tétée est plus riche et plus dense, plus gras.
Lors de la formation des gouttelettes lipidiques dans les cellules de la glande mammaire, une membrane (dérivée de l'appareil de Golgi) vient entourer le futur globule gras. Cette paroi est constituée de glycoprotéines, de phospholipides, de triglycérides, de cholestérol et d'enzymes. Elle joue le rôle d'émulsifiant, ce qui explique l’adhésivité du colostrum/lait maternel en phase finale de tétée, si propice au comblement de la crevasse et à sa cicatrisation.
Le lait humain contient encore des facteurs de croissance épidermique (EGF), qui agissent sur la multiplication cellulaire, et des facteurs anti-infectieux. Les oligosaccharides et les gly­coconjugés, sont des molécules glucidiques complexes qui inhibent la fixation de très nombreux germes pathogènes. (Le lait et les produits laitiers dans la nutrition humaine). Un pan­sement constitué de colostrum ou de lait apporte donc de nom­breux facteurs anti-inflammatoires et immunitaires, ainsi que des globules blancs et des facteurs de croissance épidermi­que, tous éléments directement opérationnels sur un processus anti-infectieux éventuel : c’est un véritable « parachutage » de pro­tection pour la plaie.
La protection de la crevasse étant acquise par l’étalement des dernières gouttes de la tétée, il nous paraît essentiel que le bénéfice du procédé soit prolongé par l’application d’un panse­ment humide qui va conserver l’humidité du milieu et éviter la formation d’une croûte. Il est donc clair que nous associons, dans la pratique que nous allons décrire avec exemples ci-des­sous, l’utilisation du lait de fin de tétée qui comble les crevas­ses, et le pansement humide, qui en optimise l’efficacité."

Pansement par le lait maternel: positionner une compresse imbibée de lait maternel sur le mamelon et maintenir avec un film alimentaire.
Voici comment utiliser le coquillage d'allaitement

Prévenir du risque des crevasses

En début d’allaitement, c’est la fréquence et la durée des tétées qui peuvent malmener les bouts de sein et entrainer des crevasses, tout comme une mauvaise position du bébé lors de la tétée. Il est donc important de prendre avis auprès de sa sage femme ou conseillère en lactation dès les premiers symptômes. 

Voici quelques conseils pour prévenir des crevasses.

Il est important de mettre votre bébé au sein à l’éveil c’est à dire qu’il faut donc éviter d’attendre qu’il pleure : il est ainsi plus calme et plus patient. Chatouillez les lèvres de bébé avec votre mamelon. Il doit ouvrir grand la bouche et que le mamelon pointe vers le fond de son palais. Votre bébé doit être avoir son ventre plaqué contre vous et vous ne devez pas vous penchez vers lui. Au début, il faut plusieurs essais pour coordonner vos actions avec les réactions du bébé. C’est un apprentissage commun. Si bébé est frustré, faites une pause pour le calmer avant de recommencer.

Comment savoir si la tétée est efficace? votre bébé doit avoir une grande partie de votre aréole dans la bouche, en plus du mamelon. Les lèvres du bébé sont souples et retroussées vers l’extérieur.  Après une série de succion rapide, le bébé va déglutir.vous pourrez observer cette déglutition par un mouvement plus ample sous la gorge et un bruit caractéristique. Pour rompre la succion, mettez votre doigt au coin des lèvres de bébé et appuyez sur votre sein ou tirez doucement sur la joue de bébé.  Si vous ressentez une douleur ou une gène, il ne faut laissez pas votre bébé continuer à téter incorrectement. Si la douleur du mamelon continue, il faut s’assurer de la bonne position du bébé, voici un lien vers la Leche League sur le positionnement du bébé: http://www.lllfrance.org/vous-informer/fonds-documentaire/allaiter-aujourd-hui-extraits/1140-55-positions-dallaitement

Baby Shell

Coquillage d'allaitement
24.90€

Commander Babyshell

S’inscrire à la Newsletter

Recevez les bons plans, les réductions et les dernières news Baby Shell.





Livraison rapide

Lettre suivie chez vous en 2 à 4 jours

Paiement sécurisé

Payez en toute sécurité par carte bancaire

Retour gratuit

Un problème de taille ? Contactez-nous !

Fast delivery

Lettre suivie chez vous en 2 à 4 jours

Secured payment

Payez en toute sécurité par carte bancaire

Free return

Un problème de taille ? Contactez-nous !

Copyright 2018 Baby Shell | Powered by WP & IPAOO